x
x
post

Two Nights in Bangkok

En route pour la capitale de la Thaïlande

27 Juin 2017

Category : Voyages, Thaïlande

Capitale : Bangkok
Monnaie : Baht (1 EUR = 38 TBH)
Langue : Thaïlandais

La Thaïlande est le tout premier pays d'Asie que nous avons jamais visité. Eh oui, nous sommes venus découvrir cette belle région chacun de notre côté en 2007. Ce n'était donc pas une destination dans nos priorités en arrivant à Singapour. Mais 10 ans après, nous nous sommes dit que c'était le moment d'y retourner, voir ce qui avait changé et réveiller nos souvenirs.

C'est comme ça que nous avons décidé de nous faire un weekend de deux jours à Bangkok. Le but, c'était aussi de faire une destination plus urbaine et qui change un peu des derniers endroits visités (plutôt nature avec de la jungle et de la plage).

Balade à pieds à Bangkok

Nous sommes arrivés à Bangkok le vendredi 26 à 2h du matin, après avoir longuement fait la queue à la douane, pris le bus puis le métro aérien. Nous n'avions pas beaucoup de souvenirs de notre dernier voyage à Bangkok, et avons été surpris par l'ambiance qui y régnait.

Bangkok ressemblait un peu à une ville figée. On y a trouvé une ambiance très particulière, due au deuil national. Le roi est mort en novembre 2016, et les Thaïs suivent un deuil national pendant un an. Le samedi, ils sont tous habillés en noir et se rejoignent autour du palais royal pour prier au milieu des portraits de l'ancien roi. Des tissus blancs et noirs étaient attachés à de nombreux bâtiments en signe de deuil. De plus, le grand parc devant le palais royal a été totalement détruit pour installer le bûcher de l'ancien roi, dont l'incinération aura lieu à la fin du deuil national.

Pour couronner le tout, un attentat a eu lieu quelques jours avant notre arrivée, et certaines rues étaient complètement fermées. Nous avons été fouillés des dizaines de fois sur le weekend ! Enfin, pour ne rien arranger, nous y étions au début de la saison des pluies, donc nous avons eu droit à des averses en continu et un ciel très gris. A certains moments de notre séjour, nous avions des impressions de fin du monde !

Avant de venir, nous avions eu pas mal d'échos négatifs sur les Thaïs, a priori pas très sympathiques avec les touristes. Nous avons été agréablement surpris, car nous avons été très bien accueillis, et tout le monde a été très aimable avec nous ! L'agent de sécurité du métro a même fait un high five à Nathan, qui n'est pourtant (on le sait tous) pas du genre à faire ami ami avec le premier venu ! Par contre, étonnamment c'est le pays où nous avons rencontré le plus de difficulté avec la langue. Beaucoup de Thaïs que nous avons rencontrés ne comprenaient franchement pas très bien l'anglais...

gallery

Des bouddhas partout

gallery

Le Bouddha couché

gallery

Un des nombreux temples de BKK

Comment aller à Bangkok sans assouvir l'envie de Clémence de visiter tous les lieux de culte ? Impossible ! Nathan a donc dû se coltiner pas mal de temples de la ville. Il faut dire que l'architecture et la religion thaïes sont très différentes du reste de l'Asie.

Notre hôtel étant au bord du Chao Praya, mythique rivière de Bangkok, nous sommes montés à bord d'un long tail boat et nous nous sommes rendus dans le vieux quartier de Bangkok. Pour quelques euros, nous avons eu le droit à un bateau avec un groupe de touristes asiatiques essayant de se protéger de la moindre éclaboussure... autant dire que c'était pas gagné.

Le premier temple qu'on a visité est le Wat Pho, c'est là qu'on peut voir le fameux Bouddha couché. La statue ne fait pas moins de 43 mètres de long, et nous l'avons trouvée plutôt impressionnante. Elle est tellement grande que ça a été difficile de trouver un bon angle pour prendre une photo ! Il y avait également tout un tas d'autres bâtiments plaqués or à visiter alors on en a profité.

Nous sommes ensuite remontés à pieds jusqu'au palais royal. Ca a été le parcours du combattant pour réussir à entrer dans l'enceinte du palais : déjà il a fallu passer tous les contrôles de sécurité et les scanners pour pouvoir approcher de la porte, ensuite nous avons dû trouver de quoi nous couvrir de la tête aux chevilles. Nathan a fini par aller dans la boutique pour touristes en face et s'acheter un pantalon orné d'éléphants. La demeure royale est constituée d'un ensemble de temples et palais des précédents roi du pays. Il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs. L'endroit est très joli, et permet de découvrir les différents styles thaïs, cependant il y avait énormément de touristes, et nous sommes allés le visiter pendant les heures de prières de deuil. En d'autres mots, certaines allées étaient fermées pour les processions des thaïs allant rendre hommage au roi défunt et le reste était noir de touristes.

Nous avons ensuite visité le Loha Prasat Metal Castle un peu par hasard. Nous étions en chemin pour le Golden Mount, quand nous sommes tombés sur ce temple, calme et presque vide en fin de journée. Un local est venu discuter avec nous et nous a recommandé d'aller le visiter, et de monter au sommet de sa tour pour voir la ville avant sa fermeture, ce que nous nous sommes empressés de faire. Nous nous sommes baladés dans le dédale des salles et bâtiments, avons admiré quelques statues de Bouddha, puis la vue de tout en haut.

Le Golden Mount est un autre temple (encore...) en haut d'une colline de verdure en plein coeur de la ville. Nous avons parcouru le chemin qui mène au bâtiment principal en haut de la colline entre les arbres et les statues. Au pied du temple, il y a tout un ensemble de cloches que les visiteurs et passants peuvent faire sonner au gré de leur ascension.. Encore une fois, une fois arrivés au sommet, nous avons pu admirer la vue sur tout le vieux Bangkok.

Comme d'habitude, nous avons visité la ville en faisant quasiment tout à pieds. On trouve que c'est le meilleur moyen pour découvrir une ville, son ambiance et ses rues. Et en parlant de rue, nous avons fait un détour par Khaosan Road, une rue de Bangkok réputée pour être LA rue des Backpackers. En fait, nous n'avons pas vraiment vu de backpackers, mais effectivement il y avait un peu plus de touristes jeunes dans ce coin là. Dans ce quartier, les rues sont étroites, il y a des câbles électriques qui pendent de partout, et les vendeurs d'un peu tout est n'importe quoi habitent les trottoirs, c'est ça l'Asie !

C'est d'ailleurs dans cette rue, que nous avons eu droit à notre première averse de mousson. Comme ce quartier n'a pas vraiment de système d'évacuation d'eau, l'eau de pluie boueuse a commencé à monter très vite au niveau des trottoirs, et un rideau de pluie est tombé sans s'arrêter pendant des heures. Heureusement, nous ne sommes pas du genre à rester abattus, nous sommes allés acheter quelques kways et sacs poubelles pour tout protéger, et nous sommes repartis, nous balader avec de l'eau jusqu'aux genoux !

Avec les pieds dans l'eau pendant quelque temps, ce qui devait arriver arriva : les chaussures de Clémence ont rendu l'âme. Nous avons donc visité le vieux quartier chinois, à la recherche d'un magasin de chaussures. Bizarrement, nous avons mis beaucoup de temps pour en trouver un, et c'est après s'être cassée la figure quelques fois que Clémence a pu chausser ses nouvelles "Birkenstock" à 5 euros.

Mais à Bangkok, il n'y a pas que les temples et la vieille ville à visiter ! Et le dimanche rime avec jour de marché. Nous sommes donc allés visiter le marché Chatuchak, soit disant l'un des plus grands marchés au monde, rien que ça !

Le marché est en partie couvert et en partie dehors, plein de dédales et de petites échoppes. On a passé beaucoup de temps à fouiller les différents stands pour ramener des souvenirs de notre voyage. Au final on a juste craqué pour une petite robe pour Clémence et une bonne paëlla faite par un espagnol. Un vrai délice !

Et comme nous avons été frustrés par des heures d'errance au marché sans faire beaucoup d'achats, nous nous sommes ensuite dirigés vers le quartier moderne de Bangkok, avec tous les grands malls. Très similaires aux malls singapouriens, on y a retrouvé toutes les marques de luxe et les marques pas chères et on a pu faire chauffer nos cartes bleues en t-shirt et chaussures (Nathan a même acheté son premier débardeur !)

Nous avons eu droit à une petite surprise en sortant des malls : nous sommes tombés sur des auditions pour une émission de concours de danse. Du coup, on s'est assis pour admirer (et surtout bien rigoler) les différents groupes de lycées en costume danser sur des musiques coréennes.

gallery

Selfie devant le palais

gallery

Selfie en Kway sous la mousson

gallery

Au salon de massage thaï


Juste avant de partir, nous nous sommes laissés tenter par un massage thaï. Eh oui, c'est un peu dommage d'aller faire un weekend en Thaïlande sans profiter d'un petit détour au salon de massage ! (Esprits tordus, ne vous rejouissez pas trop vite, l'option finition ne se trouve que dans certains quartiers). Nous avons eu un peu de mal à faire notre choix, soit c'était un grand spa noir de monde et aux prix excessifs, soit un petit salon au bord de la route. Nous avons finalement jeté notre dévolu sur le petit salon de massage, avec une dizaine de masseuses assises devant qui s'ennuyaient fermement. Au moins on s'est dit qu'il n'y aurait pas d'attente : Bingo ! Après un rapide lavage de pieds, nous allons enfiler nos super pyjamas thaïs. S'en suit une heure de massage, à être tirés dans tous les sens et souffrir. Nathan a ri nerveusement tout au long du massage ! Il faut dire qu'avoir quelqu'un qui saute debout sur ton dos, c'est pas forcément agréable ! Nous sommes ressortis du massage etonnamment fatigués, pleins de bleus mais détendus et prets à rentrer à la maison.

    Petite galerie additionnelle

    Laissez un commentaire

    Commentaires

    Inscription à la Newsletter