x
x
post

Angkor un voyage

Flo et Lulu en deux etapes

22 Decembre 2017

Category : Voyages, Cambodge

Singapour

Un peu d'histoire avant de rentrer dans le vif du sujet. Florine et Lucas reviennent tout juste du Canada ou ils ont passé deux ans. Pour fêter leur retour en France ils n'ont rien trouvé d'autre que de repartir. Logique ! Les voilà donc en route pour une aventure de 3 mois en Asie du sud-est. Et cette aventure commence… *roulement de tambour*… à Singapour !

On retrouve donc nos deux québécois encore frais et reposés, propres et rasés fin septembre. Nathan est encore en vacances à ce moment-là et se propose donc tout naturellement de faire le guide touristique. Les mécaniques sont maintenant bien huilées et les étapes bien définies : Chinatown, Little India, Marina Bay et Merlion, ils ont le droit à tout.
Cote alimentation, ils ne sont pas en reste non plus. Nous avons tous ensemble fait honneur aux dim sum de Din Tai Fung ainsi qu'aux satay de Lau Pa Sat le tout en passant par les hawker center plus traditionnels.
Lau Pa Sat était d'ailleurs le théâtre d'une soirée un peu particulière puisque nous avons pu y célébrer l'Oktoberfest ! Et quoi de mieux pour découvrir l'Asie qu'une Erdinger bien fraiche au son des chants traditionnels germaniques ? On aurait pu s'y croire si le couple d'interprètes n'avait pas été asiatique… ou s'ils savaient chanter en allemand… ou chanter tout court d'ailleurs… Bref, on a bien ri !

Le séjour à Singapour se termine avec la célébration de l'anniversaire de Lucas (2 petits mois en avance) qui reçoit donc un lot de petits cadeaux à emporter pour son voyage. Malheureusement la place manque vraiment et la plupart restera donc chez nous en attendant. Mais ça aura quand même été l'occasion de boire un ou deux verres en jouant au Cranium. Et il faut l'avouer : nous avons lamentablement perdu !
Il est maintenant temps pour nos visiteurs de repartir pour la suite de leurs aventures : destination l'Indonésie. On se revoit donc 2 mois plus tard au Cambodge !

Cambodge


Capitale : Phnom Penh
Monnaie : Riel (1 EUR = 4 766 KHR) ; Dollar Americain (1 EUR = 1,18 USD)
Langue : Khmer

Pouf ! Nous y voilà déjà, le temps passe vite c'est incroyable.
Nous atterrissons donc en fin de matinée à Siem Reap, et après quelques étapes administratives dans l'aéroport flambant neuf, nous rejoignons la ville avec le tuktuk affrété par l'hôtel. Une fois la bas, on dépose nos affaires et on se prépare pour surprendre Florine et Lucas dans la chambre d'en face. Surprise qui tombe à l'eau puisqu'on retrouve nos deux québécois (moins frais, moins reposés, et surtout beaucoup moins propres et rasés (surtout Lucas)) en train de nous attendre dans le couloir.

On sort ensuite découvrir la nourriture locale - qui est principalement Khmer - avant de s'atteler à l'activité principale du weekend : la négociation… Le but de cette session, baisser le prix des 4 vélos qui nous feront faire le tour du site archéologique d'Angkor cet après-midi. Opération réussie puisqu'on s'en tire pour 2 dollars le vélo pour la journée.
Commence alors un long après-midi de vadrouille ! Au programme : la visite de la petite boucle du site qui relie les trois principaux temples d'Angkor grâce à un peu plus de 20km de vélo auxquels il faut ajouter le trajet depuis la ville.

On commence par Angkor Wat, qui est le plus réputé de tous et assez impressionnant vu de l'extérieur et surtout quand on vient du bon cote… On y passe ensuite un peu plus d'une heure. A l'intérieur, ce qui nous choque et nous déçoit en même temps c'est toute l'infrastructure qui est ajoutée par-dessus l'architecture originale afin de faciliter l'accès aux touristes. On ne voit que ça, il y a du bois partout : rampes, escaliers, charpentes de soutien… difficile de se projeter dans de telles circonstances.
On enchaine ensuite sur deux autres temples qui sont eux aussi assez majestueux. Il y a notamment le temple aux têtes qui ne contient pas moins de 160 statues représentant des visages.
La magie d'Angkor vient du fait que les temples sont pour la plupart perdus en pleine nature et se mêlent à la végétation de manière unique. En plus, comme notre première visite se fait un vendredi après-midi, il n'y a pas grand monde.

La petite boucle se termine par une route infinie qui est en plus assez passante. On arrive à l'hôtel extenués et décidés à trouver un autre moyen de transport pour le lendemain. Mais là encore la négociation va être longue.
On décide de discuter de tout ça autour d'un lok lak (un plat local à base de viande et de poivre) arrosé d'un verre de bière qui sera loin d'être le dernier puisqu'ici la pinte est à 50 centimes ! La soirée finit alors que Florine et Nathan martyrisent Clémence et Lucas à la pinelle qui se saoulent pour oublier (oui, c'est tout à fait objectif).

Petite séance photos

et les frangins posent

et on fait nos rigolos

balade au temple de l'eau

allez on tire du Naga !

lever de soleil sur ciel gris

un peu gluant, mais appétissant !

Selfie à Angkor

... et on ne s'en lasse pas

Ça sera finalement scooter/vélo électrique pour le deuxième jour. Eh oui, la route prévue est beaucoup plus longue puisqu'on vise la grande boucle qui s'éloigne un peu des sentiers battus par les touristes pressés. L'avantage c'est que les temples sont plus sauvages et moins entretenus. L'inconvénient c'est qu'il fait super chaud !
Nous voilà, le vent dans les cheveux, équipés de nos casques de rider, à courir la route sur nos bécanes vertes. Malheureusement, cette vision restera du domaine de l'imaginaire. On est en fait coiffés de casques de vélo et on avance a 30km maximum. Vitesse qu'on ne peut même pas maintenir puisque la menace de la batterie vide plane au-dessus de nos têtes !

Il y a plus d'une dizaine de temples à faire sur la route : du plus petit au plus grand, du plus simple au plus bigarré. Mais après un certain temps, ils finissent tout de même par se ressembler un peu.
Nous sommes par contre unanimes pour ce qui est de notre préféré. C'est un grand temple perdu dans la jungle et qui est presque dévoré par les racines environnantes. Mais en même temps ce sont aussi ces racines qui lui permettent de rester debout. On a visité ce temple en deux fois : la première nous ne l'avions que survolé et trouvé assez inintéressant mais nous n'avions a priori pas vu la face caché de l'iceberg.

Cette fois on rentre plus tôt que la veille pour avoir le temps de profiter un peu de la piscine de l'hôtel. L'eau est glacée (on est d'accord, c'est relatif…) mais après une longue journée, on ne s'en formalise pas.
La soirée se poursuit au restaurant. Avant de partir, Nathan avait dégotté un restaurant français un peu particulier a Siem Reap et après une négociation à sens unique, l'avait imposé à Florine, Lucas et Clémence. Au menu de ce soir : une plâtrée d'insectes…Tarentules, vers à soie, scorpion, criquet, puce d'eau géante, fourmis, tout y passe. Et même si le gout n'est pas fondamentalement mauvais, la barrière psychologique à franchir est trop importante. Florine et Clémence, bien que très réticentes, ont quand même essayé plusieurs des plats. Lucas et Nathan ont tout essayé et, d'un commun accord, ont désigné les vers à soies qui éclatent dans la bouche comme le met le plus dégoutant ! Et c'est peu dire… L'expérience est vécue, on ne recommencera pas !
On finit donc une nouvelle fois au bar à descendre des bières et des cocktails pour se rincer la bouche.

Le voyage se termine sur une journée qui commence tôt ! Tout le monde se réveille aux aurores pour aller admirer le lever du soleil sur le temple d'Angkor Wat. Seul problème: il n'y a pas de soleil et il pleut à verse. On se décide tout de même à aller sur le site et on va se placer aux premières loges du spectacle qui nous attend. On poireaute ensuite sous la pluie jusqu'à ce que le soleil se lève. Malheureusement ce dernier se lève derrière les nuages et y restera toute la journée. Réveil utile ! On visite néanmoins quelques ruines que nous n'avions pas encore vues pendant que Lucas et Florine decident si oui ou non ils prendront le bus pour aller en Thaïlande et surtout à quelle heure… dans une heure ou dans douze ?
Ca sera dans douze pour qu'ils puissent encore un peu profiter de nous et de Siem Reap.
Nous rentrons finalement à l'hôtel, faisons un dernier bisou aux deux jeunes et nous plions bagage. Retour à Singapour.

Petite galerie additionnelle

Laissez un commentaire

Commentaires

  • avatar
    ReplyDidier27 Decembre 2017 - 06:44:01

    Toujours aussi dépaysant! A quand la prochaine? Le marché de Noël à Strasbourg pendant les fêtes?

    • avatar
      ReplyLulu 27 Decembre 2017 - 11:13:49

      Comme vous avez avoué votre défaite au Cranium, j'accepte la mienne à la pinelle

      • avatar
        ReplyEtienne27 Decembre 2017 - 11:47:52

        Sur la vidéo vous avez l'air tellement à l'aise maintenant! Des vrais globe trotters!

        Inscription à la Newsletter