x
x
post

Chameau, Quad et Shisha

Et si on se retrouvait a mi-chemin ?

11 Octobre 2018

Category : Voyages, Dubai

Capitale : Abou Dhabi
Monnaie : Dirham des Emirats Arabes Unis(1 EUR = 4,13 AED)
Langue : Arabe

Jour 1

Depuis quelques temps, on avait dans l'idée de se faire des petites vacances avec Ned et Angélique. Pour des raisons de praticité, on a décidé de se retrouver à mi-chemin entre Paris et Singapour : Dubai

Apres de savants calculs pour savoir qui arriverait quand sur place, on a finalement tous eu des retards différents sur nos vols rendant nos estimations obsolètes. Mais le hasard faisant bien les choses, on est quand même tombés sur Angélique et Ned juste après la douane, en train de récupérer leurs affaires. On a même dû les attendre, vous le croyez ça ? Finalement, si on avait voulu être plus synchro, on n'aurait pas réussi.

Apres avoir partagé un taxi, nous arrivons à l'hôtel aux alentours de 1h du matin. Evidemment pour les uns ca correspondait à 4h du matin et pour les autres plutôt à 22h. Et comme il est toujours plus facile de dormir quand on est trop fatigué que pas assez, on a décidé de saisir l'occasion pour aller boire un verre au bar de l'hôtel. On accompagne le tout de la première shisha du voyage qui passe de main en main le temps de refaire le monde et de rattraper le temps perdu.
Finalement, n'étant que légèrement déraisonnables, on ira tous se coucher vers 3h30 pour ne pas flinguer complètement la journée du lendemain.

Jour 2

Le lendemain, on part à pieds. On aurait pu croire que 4 cerveaux réunis, même embrumés par l'alcool, la fumée et la fatigue, sauraient que c'était la pire idée de l'année… Mais non, il fait 40 degrés dehors, un soleil de plomb et nous nous en allons gaiement vers le Burj Al Arab, 3km plus loin… dont l'accès s'avère réservé aux clients de l'hôtel… la journée commence bien.
Déshydratés, nous longeons la plage où les locaux échaudés profitent de la fraicheur toute relative procurée par la mer.

On aboutit sur un quartier plus commercial où les rues sont désertes. Malgré tout, après quelques errances, nous trouvons un endroit ouvert pour midi : un restaurant libanais. Apres tout, qui voyage pour découvrir de nouvelles saveurs ?
L'après-midi on comprend où tous ces gens sont passés. Outre le fait que nous sommes venus à Dubaï pile pour le weekend de clôture du Ramadan où tout, absolument tout, est fermé (champions), c'est en fait comme à Singapour, tout le monde reste dans les malls climatisés.

En fin de journée, après un rapide passage à l'hôtel, nous partons pour notre excursion dans le désert. Le programme commence par 30min de voiture pour rejoindre le désert. S'en suivent quelques règles de sécurité, un enturbannage en bonne et due forme pour se protéger de la chaleur et du sable et on peut enfin grimper sur nos montures !
Il s'agit de 4 gros quads rouges plus impressionnants qu'ils ne le sont en réalité ! En effet, ils sont bridés pour que les trublions que nous sommes ne puissent pas faire les fous… Quel dommage.
On part ensuite pour 2 bonnes heures à sillonner les dunes de sables. C'est magnifique. Mais évidemment, tous bridés qu'ils soient, ces quads n'empêchent pas Ned et Nathan de faire la course et de se rentrer dedans. Clémence et Angélique quant à elles ouvrent la marche et profitent du paysage.
A mi-chemin, on fait une petite pause pour laisser "refroidir" les moteurs et prendre quelques photos. Notre guide doit être photographe dans l'âme puisqu'il nous fait poser de mille façons différentes : en sautant, en courant, en duo, en quatuor et même de façon à apparaitre 2 fois sur la même photo !
La balade se termine finalement quand nous arrivons au camp nomade où spectacle et buffet nous attendent. Qui n'a jamais rêvé de profiter d'admirer une danse du ventre ou un cracheur de feu en fumant une shisha et en buvant des bières ? Angélique a d'ailleurs même eu l'occasion de s'essayer à la danse du ventre avec une épée sur la tête. C'est pas encore ça !

De retour à l'hôtel, le programme est le même que la veille: cocktails et narguilé jusqu'à la fermeture du bar ! On a même le droit à des glaçons sur notre shisha, cadeau de la maison obtenu grâce au lobbying de Ned auprès de notre cher serveur égyptien… mais qu'est-ce qu'on ferait sans lui ?

Jour 3

Le lendemain, on apprend de nos erreurs et on prend le métro pour aller directement dans le "vieux" Dubaï.
Premier objectif: visite du marché. On trouve assez facilement et même si les couleurs et les odeurs nous en mettent plein les senses, ça ne contrebalance pas tout à fait les marchands qui t'interpellent tous les 2 mètres avec une babiole différente à te vendre.

Deuxième objectif: La magnifique mosquée blanche de Dubaï ! Alors celle-là, on a tous entendu qu'elle valait le coup et on ne peut donc pas se permettre de passer à côté. Alors on passe une bonne heure à la chercher, passant et repassant à travers les hordes de marchands ambulants. Quand on demande aux passants, ils nous indiquent tous une direction différente. On est pourtant à la bonne adresse mais bon, impossible de mettre la main dessus. Ce qu'on avait oublié de vérifier c'est si on était dans la bonne ville… La mosquée est en fait à Abou Dhabi. (champions…bis)

Pour l'après-midi, on décide de se rendre dans un lieu qu'on ne pourrait pas rater même si on était à Abou Dhabi: le Burj Khalifa ! Il s'agit de la plus haute tour du monde qui ne mesure pas moins de 830m. Croyez-le ou non, on a réussi à la trouver et on est monté au dernier étage. La vue y est impressionnante. On peut vraiment admirer l'agencement si particulier de Dubaï qui s'est construite autour d'un seul axe longeant la mer. Au-delà, il y a le désert.
L'étage lui-même a un intérêt puisqu'on y trouve plusieurs activités un peu high-tech dont un écran contrôlable à distance avec les mains comme dans Minority report !

Jour 4

Apres nos frustrations de la veille, nous décidons d'aller voir cette fameuse mosquée blanche et prenons la route pour Abou Dhabi. Qui plus est, ce n'est qu'à 1h de Dubaï en Uber. Une fois n'est pas coutume, tout est fermé … à cause de l'Aïd mais aussi parce qu'on a légèrement surestimé le temps de trajet et qu'il n'est que 9h30 du matin. On commence donc par aller prendre un café dans un mall un peu désert et on se rend au Palais pour une courte, très courte visite. En effet, Nathan ne peut pas rentrer, les shorts sont interdits.

Apres avoir perdu 1h pour acheter un pantalon dans le même mall désert quitté plus tôt, on entre enfin au palais . Il s'agit également d'un hôtel de luxe où séjournent les plus éminents invités. Tout est recouvert d'or et de pierres précieuses, c'est assez impressionnant. On se fait refouler de plusieurs endroits qui sont en fait réservés à la clientèle et on repart pour aller visiter la Grande Mosquée Cheikh Zayed.

Effectivement, si elle avait été à Dubaï, il aurait été difficile de la rater. C'est un endroit magnifique dont les pierres d'un blanc immaculé sont veinées d'or. De quoi nous éblouir, au sens propre comme au figuré. En effet, il fait encore une fois une chaleur insoutenable et il est impossible pour nous et nos pieds nus de marcher sur les parties du sol exposées au soleil. L'expérience est encore bien pire pour Clémence et Angélique qui se devaient de porter la Burka imposée aux visiteuses.

Cette visite conclut plus ou moins notre séjour à Abu Dhabi. Nous rentrons à Dubaï pour profiter une dernière fois de la piscine avec quelques cocktails et la traditionnelle Shisha glacée. Nous abandonnons Ned et Angélique qui restent encore quelques jours ici et retournons à Singapour.

Petite galerie additionnelle

Laissez un commentaire

Commentaires

  • avatar
    ReplyMonique 19 Mars 2019 - 04:14:48

    Superbe mais beaucoup trop courte

    • avatar
      ReplyAngie20 Mars 2019 - 02:55:24

      Que de beaux souvenirs

      • avatar
        ReplyDidier21 Mars 2019 - 08:37:31

        Super photos et videos. Mais vous avez vraiment appris ce que c’est Dubai a 45 deg! Que penser de nos gens qui construisent un metro sous cette chaleur...!

        Inscription à la Newsletter