x
x
post

恭喜發財 (Gōngxǐ fācái)

...vous souhaitant une année heureuse et prospère.

10 Février 2017

Category : Culture, Vie quotidienne

En Asie, la nouvelle année 2017 commence dans une ambiance animée et festive. Eh oui, tout le mois de janvier est consacré aux préparatifs et spectacles de rue annonçant le nouvel an chinois. Les supermarchés et sites internet se remplissent de paillettes, de couleur rouge, de petits coqs (on entre dans l’année du coq) et de bonnes promos. Le quartier chinois de Singapour a vu plein de boutiques pousser un peu partout dans ses rues devenues piétonnes.

Ce mois de janvier a donc été rempli de balades à Chinatown, de spectacles et de petits restaurants chinois. On a d’ailleurs assisté à notre première compétition de danse de dragons, où des équipes de toute l’Asie sont venues s’affronter. Le principe est très simple, une équipe de deux (en général un grand baraqué et un petit tout maigre) se recouvre d'un costume de dragon et font des acrobaties sur des poteaux à 2 mètres de haut. Mine de rien c’est très physique et demande beaucoup de synchronisation ! …Il ne faut pas trop être sujet au vertige non plus. On a pu assister à quelques chutes, mais les danseurs sont comme des chats et retombent sur leurs pattes. Par contre, la musique qui accompagne le spectacle est un peu agressive et tape sur les nerfs au bout d’un certain temps.

En 2017, le nouvel an est célébré le 27 janvier, jour de l’arrivée de nos premiers invités de l’année : Marie-Jo et Guy !

Nous avons profité d’habiter à Singapour pour en apprendre un peu plus sur la culture chinoise. On a même essayé d’appliquer quelques coutumes chez nous, ce qui n’est pas toujours facile !

Avant le Jour J

La première chose à savoir, c’est que pour bien commencer l’année, il est primordial de nettoyer à fond sa maison pour balayer les mauvaises ondes de l’année qui se termine. Comme nous sommes des gens plutôt modernes, on a remplacé le balai par l’aspirateur ! L’appart était donc briqué de fond en comble pour nos invités.

Après le ménage vient la déco. Pour faire fuir le dragon Nian le jour du nouvel an, il faut parer ses portes et fenêtres de décorations neuves. Comme on ne rechigne jamais à faire un peu de shopping, on s’est empressé d’aller faire un tour sur le marché de Chinatown. On s’y est délesté de quelques dollars en échange de chats et pièces porte-chance à accrocher chez nous.

Ensuite, il est important de faire des grosses courses, pour se mettre aux fourneaux et préparer un assortiment de petits plats pour le nouvel an. D’ailleurs, tous les supermarchés locaux sont envahis par les chinois et proposent des soldes pour un peu n’importe quoi. Pour la petite anecdote, nous avons eu droit à un poulet entier surgelé pour 40 centimes de dollars seulement (25 cts d'euros) ! Nous avons saisi l'occasion pour nous initier à la cuisine asiatique en passant un weekend entier à préparer des dumplings aux crevettes, des buns au porc BBQ, des nems vietnamiens etc. Il y a encore du travail ...

Pour finir les préparatifs, il faut régler ses dettes et faire la paix avec ses ennemis pour commencer l’année sur de bonnes bases. Heureusement, on ne s’est pas encore fait d’ennemis ici mais si l'un de vous se sent visé, qu'il nous passe un coup de fil !

gallery

Temple chinois

gallery

Viande séchée au marché de Chinatown

gallery

Tag en face du temple

Le réveillon et le Jour J

Le soir du réveillon, comme le veut la tradition, nous avons fêté la nouvelle année en famille. Nous sommes allés attendre Marie-Jo et Guy en fin d’après-midi à l'aéroport. Après un rapide passage par l’appartement pour déposer les affaires et se changer (40 degrés d’écart entre Strasbourg et Singapour ça fait mal), nous repartons en direction de Chinatown.

Dès qu'on sort du métro, on est envahi par l'ambiance festive. Rien de mieux pour s’imprégner de l’atmosphère que se balader dans les rues TRES animées et manger dans un petit restaurant chinois. Les tables étaient recouvertes de sacs plastiques, et les plats commandés ne sont pas tous arrivés, mais on s’est régalé de nouilles sautées et de bœuf au cumin. Un premier repas réussi ! Guy a aussi découvert que les locaux ne sont pas tous réceptifs à l'humour français.

On a pu admirer le marché de nuit, le temple chinois éclairé et scintillant de dizaines de lanternes. Enfin, nous prenons la direction des quais vers le Marina Bay Sand pour le feu d’artifices du réveillon. En fait, il n’était pas vraiment grandiose, mais ça nous a donné l’occasion de faire un tour dans la partie un peu plus moderne de la ville.

post

Nos horoscopes

Les horoscopes chinois pour l’année à venir ont été placardés un peu partout. Voici un petit résumé de notre année à venir :

Nathan (le Serpent) : Cette année s’annonce paisible pour les Serpents. Ils parviendront à charmer de nombreuses personnes et pourront vivre de nombreuses aventures sentimentales. Ils seront également admirés et respectés par tout leur entourage pour leur sang-froid et leur sagesse. Cependant, ils devront éviter de se montrer indécis. Ils apprécieront de prendre plusieurs risques à la fois, mais les choses ne s’arrangeront pas toujours comme par magie. S’ils misent tout sur leur bonne étoile et continuent à papillonner sans cesse, ils risquent de se retrouver dans des situations compliquées ou ambiguës qui pourraient devenir vraiment embarrassantes ou troubler leur paix intérieure.

Clémence (le Cheval) : 2017 sera placée sous le signe du mouvement pour les cheveux et tout comme eux, ça ira vite. Il faut dire qu'ils auront la bougeotte et que leur crédo sera l’action. En un mot, ils ne tiendrons pas en place et dans le même temps, ils auront fort à faire, dans tous les domaines. Entre des retards cumulés l’an dernier, des oublis ou une petite négligence ; ils profiteront de cette année pour remettre leur vie en ordre et aller de l’avant. Fini le temps des vacances, cheval, 2017 sera active, vive et décisive.

Visites à Singapour

Ni une ni deux, avoir des visiteurs c’est aussi l’occasion d’enfiler nos baskets pour aller découvrir de nouveaux quartiers (et aussi refaire ceux qu’on visite à chaque fois !)

La semaine commence sur les chapeaux de roues avec une balade suspendue à plusieurs mètres du sol en pleine verdure au centre ville: la Southern Ridges Walk. Nous finissons un peu essouflés par la marche et la chaleur, mais le décor vaut le détour. S'en suit une journée shopping à Orchard Road, l'avenue pleine de malls et magasins de luxe à Singapour. Comme la journée est fériée pour le nouvel an, beaucoup de magasins sont fermés et nous nous perdons quelques fois dans les dédales des malls avant de trouver un endroit où déjeuner. Un jour on connaîtra Orchard Road par coeur c'est promis !

La semaine du nouvel an chinois a aussi été l'occasion de découvrir tous les quartiers "ethniques" de Singapour et leurs différentes religions. Un tour à Little India nous enchante avec ses arômes et ses couleurs vives. Nous partons à la visite de ses temples hindous aux mille statues avec des colliers de fleurs. Marie-Jo et Guy ont également découvert le Mustafa Center, grand magasin indien où l'on trouve absolument de TOUT à tout heure du jour et de la nuit.
Puis nous découvrons l'imposant temple chinois et ses nombreux étages. Le jardin sur le toit abrite une cloche de prière tibétaine qui tinte au rythme de nos pas.
Nous passons aussi devant les mosquées près d'Arab Street et leurs clochers dorés. Une chose commune à tous ces lieux de culte est qu'il faut se déchausser avant d'entrer. Nous passons donc notre temps à enlever et remettre nos chaussures ! Avis aux prochains visiteurs, pensez à prendre des chaussures qui s'enlèvent et se remettent facilement !

Mais n'oublions pas que Singapour est également une ville très verte. Entre la forêt tropicale et les martins-pêcheurs du jardin botanique, puis les poissons et requins de l’aquarium, et les jardins futuristes du Marina Bay Garden, Marie-Jo et Guy ont passé beaucoup de temps à admirer la faune et la flore.
Marie-Jo a du affronter son vertige sur les ponts suspendus entre les arbres du Marina Bay, et Guy a affronté les gros reptiles du Botanic Garden, de vrais aventuriers !

Pour nous remettre de nos émotions, nous faisons un petit tour en bumboat sur les rives de la Singapore River. A la tombée de la nuit, nous admirons toutes les petites lumières qui scintillent et la juxtaposition des petites shophouses et des grands gratte-ciel qui fournie un contraste surprenant.

gallery

Southern Ridges Walk

gallery

Singapore Sling

gallery

Raffles Hotel

gallery

Malabar Mosque

gallery

Mosquée de Little India

gallery

Marché de Little India

Fripons que nous sommes, nous avons fait tester la cuisine locale à nos invités. Parfois très épicée, ou difficile à manger avec des baguettes, la cuisine asiatique n'est pas toujours facile à déguster ! Nous avons bien rigolé dans les foodcourts et restaurants, notamment à Din Tai Fung. La visite à l'enseigne taïwanaise a été l'occasion de manger des dims sums avec des baguettes. L'épreuve du Chili Crab (crabe servi entier dans une sauce) a été relevée avec succès : nous avons réussi à nous en mettre partout. Il faut dire que ce n'est pas facile de manger un crabe entier en sauce avec ses doigts...

Pour l'anniversaire de Clémence nous avons commencé la soirée avec un Singapore Sling au Long Bar du Raffles Hotel. Nous avons été plongés à l'époque coloniale dans un bar avec fauteuils en cuir où tout le monde jette les coques de cacahuètes par terre comme de vrais anglais.

Nous dégustons ensuite de la très bonne cuisine japonaise, tout à fait étonnante : en entrée, nous avons droit à des bébés anguilles crues. C'est gluant, translucide et on dirait une tagliatelle de 10 cm de long avec des yeux au bout. Ame sensible, s'abstenir... Puis toutes sortes de poissons et crustacés crus défilent dans nos assiettes. Un vrai délice ! Et surprise du chef, le dessert arrive avec une bougie et des déguisements pour l'anniversaire de Clémence ! Nous prenons la pause avec le chef en lunettes rigolotes et oreilles de lapin : gros fou rire garanti.

Pour conclure la semaine riche en découvertes et en marche, nous faisons un petit saut dans la piscine avant que nos invités retrouvent le chemin de l'aéroport.

    Petite galerie additionnelle

    Laissez un commentaire

    Commentaires

    • avatar
      ReplyNana22 Février 2017 - 05:14:58

      je veux pas faire ma relou...mais tu me dois 200 balles.... très drôle la séquence chez Din Tai Fung hahahh tooop votre nouveau joujou, vous allez vous (nous) éclater ;)

      • avatar
        Clemence22 Février 2017 - 09:18:16

        Ca y est j'ai trouvé qq'un qui surenchérit aux blagues de Nathan ;) on va s'éclater, faut juste qu'on essaie de pas éclater le drone

    Inscription à la Newsletter